Utilisation des ânes

Du fait que les ânes grandissent lentement et que leurs os se solidifient tardivement,  il est recommandé de commencer à les atteler vers quatre ans et de les monter à cinq ans.

Les ânes  peuvent porter jusqu'à 20% de leur poids corporel et sont capables de tirer jusqu'au double de leur poids.
En raison de la particularité anatomique du dos de l'âne, il arrive que la selle classique et les harnais pour chevaux provoquent des dégâts de pression et des blessures à la colonne vertébrale. Il faut donc être particulièrement attentif à l'utilisation de selles et de harnais convenables.
Les ânes sont considérés comme patients et tenaces. Bien traités et en bonne santé, ils manifestent du plaisir à se rendre utiles. Le manque d'envie de travailler peut être provoqué par la maladie ou la douleur. Les symptômes de douleur telles que boiteries, etc., sont souvent décelés tardivement, généralement avec des conséquences fâcheuses sur la santé de l'animal. Le vétérinaire doit être consulté lors de dérangements de l'état général.

Les particularités du comportement de l'âne sont souvent méconnues par les "amateurs" et "gens de chevaux ". Cela peut engendrer une utilisation exagérée des "aides ". Beaucoup plus que le cheval, l'âne analyse la situation dans laquelle il se trouve et a parfois besoin d'un peu de temps pour se convaincre que ce qu'on lui demande n'est pas dangereux (par ex: franchissement d'un pont). Le temps que l'on passe à le laisser étudier la situation est autant de temps gagné dans le futur car une fois que l'âne a franchi l'obstacle de son plein gré, il le franchira à nouveau sans problème.